Du concepteur au constructeur : des formations à réinventer ? – pitchs

Du concepteur au constructeur : des formations à réinventer ? – pitchs

De nos jours, le chantier est trop souvent le lieu où se cristallisent les tensions. On constate de réelles dissonances entre la conception et la mise en œuvre sur chantier, une méconnaissance des attentes et contraintes de chacun, des problèmes de communication et de compréhension entre tous les acteurs, une formation inadaptée aux produits et procédés mis en œuvre, des difficultés pour les projets et leurs spécificités à respecter le cadre réglementaire…

Ces problématiques déjà anciennes, aujourd’hui exacerbées par la transition écologique, le spectre du peak everything et la nécessité de frugalité, doivent inciter les professionnels à considérer les low tech et les high tech à valeur égale et les intégrer au quotidien.

Et si une réponse essentielle ne résidait pas tout simplement par une formation différente des acteurs? 

Pourquoi ne pas sensibiliser les futurs professionnels de tous les domaines d’activités aux limites et impacts du high tech? 

Pourquoi ne pas promouvoir les solutions low tech et leur technicité trop souvent dénigrée?

Le chantier peut-il être le lieu d’apprentissage et d’échanges autour de ces nouvelles techniques?


  • Mme Sophie BRINDEL-BETH, Architecte DPLG, ingénieur, enseignante, ENSA de la Ville et des Territoires à Marne la Vallée
  • M. Raphaël FOURQUEMIN, Architecte DPLG et administrateur de l’Association IDRE
  • Mme Elodie MORAUD, Co-fondatrice Collectif Bois
  • M. Nicolas RABUEL, chef de projet structuration de la filière construction paille chez ODEYS
  • M. Adrien RIGOBELLO, design researcher, thr34d5 MAKERSPACE
  • Animé par M. Vincent LEFORT, Enseignant à l’ISA BTP